Sophie de Mijolla-Mellor,

 

 

Philosophe de formation,elle est psychanalyste à Paris et professeur émérite en psychopathologie et psychanalyse à l'université Paris-Diderot.

Elle est présidente de l'Association internationale Interactions de la psychanalyse (A2IP) et directrice de la revue Topique.

Sophie de Mijolla-Mellor,a été  agrégée de philosophie à 24 ans et elle s’est ensuite tournée progressivement vers la psychanalyse.

Sa formation analytique s’est faite avec Piera Aulagnier  et sa  formation à la recherche  avec Jean Laplanche qui a dirigé sa thèse d'État, intitulée Psychanalyse et plaisir de la pensée. L'évolution de la notion de sublimation dans l’œuvre de Freud (1986). Sa formation en psychopathologie s'est faite auprès de Georges Daumézon et Georges Lantéri-Laura.

Actuellement professeur émérite et directrice de recherches à l’UFR de S.H.C. de l’université Paris-Diderot , elle a dirigé depuis sa création en 2001 et jusqu’en 2013 l’Ecole doctorale « Recherches en psychanalyse » ainsi que l’unité de recherche « Interactions de la psychanalyse à l'université Paris-Diderot.

Sophie de Mijolla-Mellor est membre du Quatrième Groupe.

Elle est directrice de la revue Topique depuis 1990.

Elle a été co-fondatrice, avec Paul-Laurent Assoun, de la revue "Recherches en psychanalyse".

Co-fondatrice avec Alain de Mijolla de l’Association internationale d'histoire de la psychanalyse (AIHP) (1985-2005), elle en a été la Secrétaire scientifique puis la présidente à partir de 2005.

Avec l'introduction de la notion d'« interactions de la psychanalyse », cette association est devenue, en 2011 et sous son impulsion, l'Association internationale Interactions de la psychanalyse (A2IP).

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Sophie De Mijolla-Mellor